vendredi 17 janvier 2020, Visiteurs : 642811
BANDEAU

رأينا هو صوت ألمبادرة الشعبية من أجل الحرية والعدالة الاجتماعية والتضامن. من أجل ابأدت أنظمة القمع واﻹستغلال للشعوب من أجل بديل مناهض للرأسمالية

RAÏNA porte la voix de l’Initiative populaire en Algérie pour la liberté, la justice sociale, la solidarité. Pour la fin des systèmes d’oppression et d’exploitation des peuples. Pour une alternative anticapitaliste.

Le camarade Chaib Maachi vient de nous quitter

Version imprimable de cet article Version imprimable
jeudi, 5 décembre 2019 16:06

Le camarade Chaib Maachi vient de nous quitter aujourdhui jeudi 5 décembre 2019 en début d’après midi ;après une longue maladie, militant de l’ex Parti de l’avant-garde socialiste(P.A.G.S) à Tiaret pendant les années soixante dix , membre du conseil national de l’UNJA durant cette période, il était de tous les combats sociaux qu’avait mené la jeunesse locale et nationale ,de toutes les compagnes de volontariat à coté de la paysannerie et des luttes syndicales des travailleurs.
L’équipe de rédaction de Raina tient en ces pénibles circonstances à présenter à sa petite famille et à sa grande celle des humbles et laborieux ses plus sincères condoléances.
Raina


El-Houari Dilmi El Djazaïri
4 h ·
Chaïb Maâchi n’est plus
par El-Houari Dilmi
(Dans le Quotidien d’Oran d’aujourd’hui)

La triste nouvelle a plongé toute la ville de Tiaret dans un profond émoi : Chaïb Maâchi, l’un des symboles de l’antique Tihert a tiré sa révérence jeudi après-midi à l’hôpital de Tiaret à l’âge de 69 ans, après un admirable et long combat contre la maladie. On le savait malade depuis un certain temps, mais sa verve, son courage et sa joie de vivre contagieuse ne laissaient pas présager un départ précipité. Cousin du chantre de la chanson patriotique, le chahid Ali Maâchi, Chaïb était une personnalité-ressource, un homme juste très aimé et respecté par tout Tiaret, mais aussi partout en Algérie. Intellectuel de haut vol, militant politique, syndicaliste infatigable, et défenseur acharné des droits de l’homme, le défunt était de tous les combats, mais aussi, une figure de premier plan du Hirak populaire, jusqu’à son dernier souffle.
Animateur actif de la société civile, et pleinement engagé sur plusieurs fronts, Chaïb Maâchi était un homme sensible, affable et si proche des faibles gens. Quelques jours avant sa disparition, il confiait à ses amis que « l’Algérie est sur le bon chemin et qu’il fallait juste se montrer patient pour atteindre le but final ». Une grande perte pour l’antique Tihert. Le défunt a été inhumé hier vendredi après la prière du Dohr en présence d’une foule nombreuse, venue faire ses adieux à celui qui fut l’un des dignes enfants de la ville de Djelloul Ould Hamou. – avec Chaib Maachi.


Visiteurs : 216 / 642811

--- Répondre à cet article ---


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

A tous nos amis et lecteurs qui nous ont sollicités pour connaitre d’avantage la « MOUBADARA du 24 Février 1971
A tous nos amis et lecteurs qui nous ont sollicité pour connaître d’avantage la « MOUBADARA du 24 Février 1971 » ( suite à nos deux dernières déclarations parues sur le journal (...)
بيان مبادرة 24 فيفري
يمكن تفسير المظاهرات الشعبية ليوم 22 فيفري 2019 على كافة التراب الوطني ضد العهدة الخامسة لبوتفليقة لأول وهلة على انها رفض للسياسة الاجتماعية والاقتصادية المطبقة خلال السنوات العشرين الأخيرة (...)
DÉCLARATION DE LA MOUBADARA DU 24 FÉVRIER
DÉCLARATION DE LA MOUBADARA DU 24 FÉVRIER Les manifestations populaires du 22 février 2019 à travers le pays contre le cinquième mandat de Bouteflika s’interprètent à (...)
Accueil du site | Contact | Plan du site | Se connecter Suivre la vie du site Elle,il, vient de nous quitter
logo facebook logo youtube logo google logo facebook
Copyright 2014 RAINA

472 visiteurs en ce moment