vendredi 19 avril 2019, Visiteurs : 550351
BANDEAU

رأينا هو صوت ألمبادرة الشعبية من أجل الحرية والعدالة الاجتماعية والتضامن. من أجل ابأدت أنظمة القمع واﻹستغلال للشعوب من أجل بديل مناهض للرأسمالية

RAÏNA porte la voix de l’Initiative populaire en Algérie pour la liberté, la justice sociale, la solidarité. Pour la fin des systèmes d’oppression et d’exploitation des peuples. Pour une alternative anticapitaliste.

CONTRIBUTION : Comment faire émerger les porte- paroles et représentants dont a besoin notre peuple en marche

Version imprimable de cet article Version imprimable
samedi, 6 avril 2019 08:58

Comment faire émerger les porte- paroles et représentants dont a besoin notre peuple en marche :

Le dénouement de la crise apparait imminent à tous . Des voix s’impatientent et proposent que soient désignés au plus vite un porte parole du mouvement populaire ainsi qu’un groupe de sages pour conduire la période de transition qui s’ouvrira après la chute du pouvoir actuel . Quelques noms sont avancés comme Mr Bouchachi comme porte parole et comme sages ,Taleb Ibrahimi , Ali Yahya Abdenour , etc.
Quelle réelle crédibilité au sein des larges couches de la jeunesse ont ces noms aussi respectables seraient-ils ? Quel besoin y a-t-il à se précipiter vers la désignation de représentant qui ne soit pas l’émanation du mouvement lui-même ?
Arrêtons de harceler le mouvement des jeunes manifestants pour les pousser à faire dans la précipitation des choix qui risquent de les déposséder de leur autonomie et de leur confisquer leur liberté de parole et d’initiative.
Nous avons à faire à un mouvement de masse peut être inédit à l’échelle internationale mais en tous les cas inédit pour notre pays . Il faut faire confiance au genie créateur dont a fait preuve notre jeunesse qui s’est admirablement exprimé à travers les chansons et slogans largement popularisés dans les stades et les marches etc.. . Elle saura trouver les rythmes et les formes appropriés pour s’organiser et faire émerger ses représentants authentiques .
Pour l’immédiat le mouvement a moins besoin d’un porte parole national , que de dizaines et même de centaines de leaders à la base bien repartis à travers les villes du pays et à travers les différentes catégories sociales capables de transformer les cris de colère du peuple en revendications concrètes pour le changement radical .
Pour ce qui est de la masse des jeunes , qui constituent l’âme vivante de la mobilisation populaire , je suis convaincu que ces leaders existent déjà. Ils sont à l’œuvre quotidiennement au sein de leur collectifs naturels qui les connaissent intimement et reconnaissent leur leadership naturel dans la préparation et l’encadrement des marches , la confection des mots d’ordres et chansons de mobilisation etc.. . C’est à eux de passer à cette seconde phase constructive pour cristalliser par écrit les aspirations profondes du peuple et s’en faire les portes parole autorisés. Cela peut prendre la forme de « pétitions sur le web » ou de « cahiers de doléances » par écrit , dans lesquels doivent être exprimés « tout ce que notre jeunesse en colère ne veut plus » ,d’une part et « tout ce qu’elle attend de la nouvelle république » d’autre part.
Les femmes qui ont marqué leur présence d’une manière forte et inédite dans les marches populaires doivent pouvoir faire entendre leur voix avec force afin d’avoir elles aussi des porte –paroles et représentantes à tous les niveau en proportion équitable et afin surtout que la nouvelle république puisse mettre un terme définitif à toutes les discriminations dont elle sont victimes sur tous les plans et puisse consacrer l’égalité et la parité fondement universel de la démocratie et de la modernité.
Pour ce qui est des étudiant(e)s et des enseignant(e)s universitaires leur engagement en force dans cette deuxième phase constructive est une réalité encourageante . De partout des assemblées générales de fac , d’Université et d’Ecoles sont tenues pour préparer des plates formes et élire des représentant(e)s . C’est là une contribution inestimable capable d’inspirer le reste du mouvement populaire à formuler ses aspirations au changement radical et à l’émergence de ses porte- paroles de confiance.
Pour ce qui est des travailleurs salariés qui constituent potentiellement avec la jeunesse , la plus grande force vive de notre pays . Ils doivent retrouver leur droit à la parole , leur droit à se débarrasser de tous les dirigeants corrompus et inféodés ( comme c’est le cas au sein de l’Ugta ) et à se doter de représentants librement choisis, leur droit à disposer en toute autonomie de leur organisations syndicales , afin de prendre une plus grande part active et constructive dans le mouvement populaire en cours , en exprimant à travers des pétitions ou des cahiers de doléances ce qui à leurs yeux de citoyens et de travailleurs « n’a plus lieu d’être » en matière d’arbitraire et d’injustice et de gabegie économique ,d’une part et « tout ce qu’ils attendent de la nouvelle république » d’autre part, en matière de politique de progrès économique et sociale .
Les avocats , les magistrats se sont engagés dans le mouvement populaire et commencent à agir pour arracher les droits inaliénables dont ils ont besoin pour l’exercice de leur missions professionnelles au service de la conquête des libertés et l’avènement de l’Etat de droit auquel aspire tout notre peuple. Ils pourront aux cotés de tous les autres intellectuels et personnalités politiques engagés ,et notamment les journalistes , apporter une contribution inestimable aux autres secteurs populaires dans tous les aspects liés à leur domaine de spécialité .

Les citoyens et citoyennes qui seront capables de faire contribuer le plus grand nombre de citoyen(ne)s à la confection de ces pétitions et/ou cahiers de doléances et de recueillir ensuite le plus grand nombres de signatures s’imposeront en tant qu’authentiques portes paroles et représentant(e)s du peuple en marche . Ces pétitions isolées et cahiers de doléances particuliers peuvent dans l’ étape suivante fusionner par consensus en pétitions et cahiers de doléances nationaux qui serviront aux travaux des futures assises nationales de la transition.
Azzouz Dekali ( 16/03/2019)


Visiteurs : 71 / 550351

--- Répondre à cet article ---


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

A tous nos amis et lecteurs qui nous ont sollicités pour connaitre d’avantage la « MOUBADARA du 24 Février 1971
A tous nos amis et lecteurs qui nous ont sollicité pour connaître d’avantage la « MOUBADARA du 24 Février 1971 » ( suite à nos deux dernières déclarations parues sur le journal (...)
بيان مبادرة 24 فيفري
يمكن تفسير المظاهرات الشعبية ليوم 22 فيفري 2019 على كافة التراب الوطني ضد العهدة الخامسة لبوتفليقة لأول وهلة على انها رفض للسياسة الاجتماعية والاقتصادية المطبقة خلال السنوات العشرين الأخيرة (...)
DÉCLARATION DE LA MOUBADARA DU 24 FÉVRIER
DÉCLARATION DE LA MOUBADARA DU 24 FÉVRIER Les manifestations populaires du 22 février 2019 à travers le pays contre le cinquième mandat de Bouteflika s’interprètent à (...)
Accueil du site | Contact | Plan du site | Se connecter Suivre la vie du site Débats, Opinions, Contributions
logo facebook logo youtube logo google logo facebook
Copyright 2014 RAINA

7 visiteurs en ce moment