lundi 20 novembre 2017, Visiteurs : 376470
BANDEAU

رأينا هو صوت ألمبادرة الشعبية من أجل الحرية والعدالة الاجتماعية والتضامن. من أجل ابأدت أنظمة القمع واﻹستغلال للشعوب من أجل بديل مناهض للرأسمالية

RAÏNA porte la voix de l’Initiative populaire en Algérie pour la liberté, la justice sociale, la solidarité. Pour la fin des systèmes d’oppression et d’exploitation des peuples. Pour une alternative anticapitaliste.

Manifestation "ouvrière" de soutien au patron de Cevital

Version imprimable de cet article Version imprimable
mardi, 31 octobre 2017 09:45

Suite au débat suscité par la manifestation "ouvrières" de soutien au patron de Cevital, qui s’est déroulée hier à Béjaia, et les interrogations de certains ami(e)s à ce sujet, il m’a semblé utile de rappeler quelques principes de base pour enrichir le débat et approfondir la réflexion.
Se battre contre le chômage et pour la défense de l’emploi, raison avancée par certains pour justifier leur attitude, est un combat classique, voir élémentaire et "primitif", de la classe ouvrière depuis la révolution industrielle et l’émergence du système capitaliste au 18éme siècle. Mais, ce combat ne saurait être confondu avec "la guerre des clans" et des factions au pouvoir. Les intérêts de Rabrab, de Haddad et de tous les autres patrons privés, ainsi que ceux imposés par le pouvoir politique au profit des nouveaux "oligarques" et des multinationales, ne sont pas les intérêts des travailleurs. Au contraire, plus que jamais, nous avons besoin de clarifier ces enjeux historiques, de faire progresser la conscience ouvrière, de promouvoir l’indépendance politique de classe et de participer à faire émerger les organisations politiques et syndicales démocratiques et unitaires propres à la classe ouvrière.
Autrement dit, au lieu de soutenir Rabrab ou Haddad au nom de "la défense de l’emploi", pourquoi ne pas exiger du pouvoir une politique économique qui industrialise le pays et génère du travail pour tous ? Pourquoi ne pas se mobiliser contre une politique économique néo libérale qui a fermé nos entreprises et nos usines et réduit des millions de travailleurs et de jeunes au chômage ? Pourquoi ne pas se battre contre une politique qui a érigé les importations comme "mode de production national" ? Pourquoi ne pas se mobiliser, dans un large front, contre une politique qui a généré la corruption, la dilapidation, le détournement, la surfacturation,etc., au vu et au su de tous ? Pourquoi accepter que les travailleurs et les jeunes de notre pays soient à la merci de Rabrab, Haddad, etc., pour trouver un travail ?
Ce sont, entre autres, ces quelques questions qui doivent alimenter ce débat à mon sens.
Mahmoud Rechidi


Visiteurs : 720 / 376470

--- Répondre à cet article ---


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Retraites, pensions, emploi, pouvoir d’achat : Nos luttes futures !
Retraites, pensions, emploi, pouvoir d’achatnos luttes futures ! La loi sur la retraite anticipée a été abrogée comme il fallait s’y attendre. Maintenant que la fièvre est (...)
La situation en Algérie est-elle préoccupante ?
La situation en Algérie est-elle préoccupante ? On sent, par certaines campagnes médiatiques contre notre pays, que quelque chose se trame. Le traitement des réfugiés (...)
Un prix Nobel de médecine accuse : « guérir des maladies n’est pas rentable pour les laboratoires »
« Le prix Nobel britannique de médecine, Richard J. Roberts, a accusé les grands laboratoires pharmaceutiques de faire passer leurs intérêts économiques avant la santé des (...)
L’adhésion de l’Algérie à l’OMC : descente dans l’enfer du droit et de la concurrence ou catapulte vers la jungle du commerce mondial, Cherif Aissat*
L’Organisation[i] mondiale du commerce (OMC) est née le 15 avril 1994 à Marrakech (Maroc) par l’Accord ou Déclaration éponyme. Elle est entrée en exercice en 1996. Elle est le (...)
Sur le raisonnement par analogie (Qiyas) dans la pensée arabo-musulmane
Au début de l’époque des Abbassides deux courants de pensée divergeaient sur la méthode de l’interprétation du Coran et des Hadiths . Les Mu’tazila (rationnaliste) s’appuiaient (...)
Qui a crée l’EI ? par Michel Chossudovsky
Michel Chossudovsky est directeur du Centre de recherche sur la mondialisation et professeur émérite de sciences économiques à l’Université d’Ottawa. Il est l’auteur de "Guerre (...)
Accueil du site | Contact | Plan du site | Se connecter Suivre la vie du site Luttes et revendications syndicales
logo facebook logo youtube logo google logo facebook
Copyright 2014 RAINA

3 visiteurs en ce moment